Les différents types d’assurances

Les différents types d'assurances

Afin de mieux s’y retrouver dans l’éventail des assurances accessibles, on peut dans un premier temps distinguer les assurances qui couvrent les personnes physiques et les assurances qui couvrent les biens. Néanmoins, un contrat d’assurance peut englober plusieurs types de risques : ce sont les contrats d’assurance multirisques.

L’assurance de personnes

Une assurance de personne a pour fonction d’apporter une couverture financière lorsque le risque a un impact matériel ou corporel sur un individu. C’est notamment le cas lors d’un accident corporel, d’une maladie, d’une invalidité et d’un décès.

A l’intérieur de cette catégorie, on peut classer d’un côté la prévoyance et de l’autre côté la santé. La première implique le versement par exemple de la garantie obligatoire, de la rente d’éducation, des indemnités journalières, etc. La seconde contient d’une part la garantie obligatoire délivrée par la Sécurité sociale et d’autre part la garantie complémentaire rétribuée par une compagnie d’assurance ou par une mutuelle.

La souscription d’une assurance de personnes s’effectue soit à titre individuel soit à titre collectif. Les indemnités sont versées sous forme de rente (mensuelle, trimestrielle, annuelle) ou de capital (déblocage d’une somme d’argent). Notez que certains contrats font en parallèle office de compte épargne à l’instar de l’assurance vie.

L’assurance des dommages

Cette catégorie de produits d’assurance se définit par l’attribution d’une indemnisation en cas de sinistre avéré. On trouve ainsi les contrats en lien avec la protection de responsabilité, à savoir la responsabilité civile, la responsabilité civile familiale et la responsabilité professionnelle, et ceux en lien avec des biens (assurance auto couvrant les dommages causés à l’automobile, assurance de protection des biens immeubles ou meubles).

Typiquement, l’assurance dommage fonctionne en cas d’accidents de la route. L’assurance auto est d’ailleurs obligatoire pour les conducteurs. Elle se décline en deux niveaux de garantie : la garantie dommages collisions (présence d’un tiers identifiable) et la garantie dommages tous accidents (absence de tiers identifiable).

Les assurances pour les entreprises

Pour les entreprises, on dénombre l’assurance de chose qui s’intéresse aux biens dont jouit la société, l’assurance de responsabilité qui s’occupe des dommages causés par la société à un tiers et l’assurance de personnes proposant des garanties plus singulières aux salariés et au chef d’entreprise (assurance homme clé).

L’assurance des biens de l’entreprise couvre les dommages provoqués sur les locaux, le mobilier, les machines et les outils de production, les marchandises entreposées, le réseau informatique, etc. Généralement, un contrat multirisques (incendie, inondation, vol, catastrophe naturelle, attentat, etc.) est la norme. Des extensions de garantie permettent également de couvrir des risques spécifiques à l’activité de la société : bris de machine, support informatique, marchandises véhiculées, etc.

L’assurance de responsabilité couvre l’entreprise dans le cadre de son activité en cas de dommages causés sur un tiers : client, partenaire, visiteur, environnement, etc. Là encore, la nature de l’activité de la société est un paramètre important dans la souscription de garanties et d’extensions. La garantie responsabilité professionnelle est parfois obligatoire.

L’assurance de personnes vise les risques encourus par les employés de la société, incluant aussi le chef d’entreprise et son conjoint. Elle agit comme extension de la protection apportée par la Sécurité sociale dans les domaines de la santé, de la prévoyance et de la retraite.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser