Assurance et catastrophe naturelle

Assurance et catastrophe naturelle

Les tempêtes, les inondations, les cyclones sont des situations imprévisibles qui causent souvent des dégâts matériels importants. D’où tout l’intérêt de souscrire à un contrat d’assurance. Mais qu’est-ce qu’une garantie catastrophe naturelle? Quels sont les frais pris en charge par cette garantie ? Quelles sont les conditions d’indemnisation ?

Pour en savoir plus, faites un zoom sur cet article.

Différence entre assurances-multirisque, responsabilité civile

Les assurances multirisques et les assurances responsabilité civile font parties des garanties de dommages. Elles se diffèrent simplement de par les types de dommages qu’elles couvrent.

  • La responsabilité civile couvre par exemple tous les dommages causés à autrui tandis que l’assurance multirisque prend en charge de tous les dommages nécessitant des dépenses considérables.
  • Vous distinguerez la multirisque automobile, c’est-à-dire les dommages suite à un accident, une collision, etc. ainsi que la multirisque habitation.
  • Dans la multirisque habitation, vous bénéficierez d’une couverture optimale que ce soit en cas de cambriolage, d’incendie, de tempête, etc. Il est important de connaître que c’est la multirisque habitation qui comprend les garanties tempête et catastrophes naturelles.

Les frais pris en charge par l’assurance catastrophe naturelle

La garantie catastrophe naturelle couvrira tous les dommages matériels de votre habitation vos mobiliers ainsi que les dommages liés à l’humidité de votre habitation suite à une inondation. Les frais dont la compagnie prendra en charge seront tous compris à savoir les honoraires des architectes, des décorateurs, des ouvriers ; les frais de pompage, etc. Il est important de savoir que pour votre matériel de maison ainsi que vos mobiliers, ils seront remplacés à l’état neuf.

En dehors de tout ce que nous venons de citer ci-dessus, l’assuré pourra améliorer la qualité de son contrat en souscrivant à des garanties supplémentaires.

Zoom sur les conditions d’indemnisation

Pour être indemnisé en cas de catastrophes naturelles, vous devez avant tout procéder par une déclaration de sinistre à la compagnie qui vous assure, et ce, dans un délai de moins de 10 jours après que la catastrophe s’est produit.

Ensuite, vous devez remettre à votre assureur un constat des dégâts avec un état estimatif de toutes les pertes que vous avez subis. Lorsque tous ces dossiers seront fournis, votre assureur vous versera une indemnisation dans un délai de trois mois.

En savoir plus :

L’assurance habitation