L’assurance prévoyance et décès

L’assurance prévoyance et décès

Une protection pour les proches

Cette assurance est souscrite dans le but de mettre ses proches à l’abri du besoin après sa propre mort. Cette garantie complète la protection de base offerte en pareil cas par la Sécurité Sociale. Zoom sur cette couverture très prévoyante !

Quelles modalités de prévoyance ?

Il est possible de choisir cette garantie à titre individuel. Dans ce cadre précis, plusieurs options se présentent :

  • une assurance prévoyance famille
  • un contrat adapté aux professions libérales
  • une garantie spécifique pour les micro-entrepreneurs.

On peut également souscrire en tant que salarié via son entreprise. Cette dernière adopte ce dispositif de prévoyance par différents biais : une convention collective, un accord de branche, un accord d’entreprise ou la seule décision du dirigeant. Il est permis de cumuler un contrat individuel et un collectif. Il faut cependant vérifier d’éventuels doublons au niveau des garanties pour ne pas payer des primes d’assurances inutiles.

Anticiper le futur via ce contrat

Cette garantie désigne les bénéficiaires de la somme ou rente prévue en cas de mort de l’assuré.e. Ils peuvent profiter de la totalité de la couverture ou seulement d’une partie, en fonction des clauses du contrat. Les personnes bénéficiaires sont souvent nommées par le souscripteur. A défaut, un ordre de priorité s’impose :

  • conjoint / concubin / partenaire de PACS (sans séparation de corps juridique)
  • enfants
  • parents
  • autres héritiers éventuels.

Les montants mis en œuvre dépendent de l’âge de l’assuré.e, de son état de santé et des garanties prévues par le contrat.

Les prestations de la prévoyance décès

En plus du versement d’une somme unique ou bien d’une rente au(x) survivant(s) choisi(s), le contrat peut prévoir des garanties supplémentaires. La somme versée au(x) bénéficiaires(s) est parfois multipliée par deux si la mort est accidentelle ou emporte les conjoints en même temps. Concernant la rente que touche un conjoint survivant, elle peut être régulière et se prolonger jusqu’au décès du bénéficiaire. La rente peut au contraire n’être que temporaire jusqu’à ce que le bénéficiaire ait droit à la pension de réversion. Ce revenu régulier est parfois versé aux enfants encore à charge afin de financer leur scolarité. L’assurance prévoyance décès couvre parfois les frais d’obsèques de l’assuré.

Si vous souhaitez souscrire un contrat de ce type, consultez un assureur agréé ou bien un courtier en assurances pour des conseils personnalisés. Vous trouverez les coordonnées utiles dans l’annuaire de notre site qui recense tous ces professionnels.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser