Les différents types de prêts immobiliers

Les différents types de prêts immobiliers

Le prêt immobilier se concrétise dans le cadre d’un projet d’achat immobilier (résidence principale, résidence secondaire, location). En fonction de la situation de l’emprunteur et de la nature de son projet, plusieurs types de prêts immobiliers sont envisageables.

Les types de prêts immobiliers

Le prêt amortissable

Le prêt amortissable est le plus répandu dans l’hexagone. Le versement de la mensualité permet de rembourser les intérêts contractés dans le cadre du crédit immobilier et amortit en même temps une partie du capital investi. Lorsque l’échéance arrive à son terme, le prêt immobilier est entièrement remboursé.

Le prêt in fine

Contrairement au précédent, le prêt in fine n’est pas amortissable, ce qui veut dire que le remboursement du capital emprunté ne se fait pas via des mensualités de paiement. Le prêt est adossé à l’épargne disponible de l’emprunteur dont la dernière échéance entérine la totalité du remboursement du capital.

Le prêt relais

Non amortissable, le prêt relais est utilisé par les emprunteurs qui achètent un nouveau bien immobilier sans disposer du capital de leur ancien bien immobilier qu’ils n’ont pas encore vendu. Malgré cette non-vente, ils peuvent tout de même emprunter pour financer l’acquisition de leur nouveau bien.

Les prêts d’aide à l’accession

Le prêt accession sociale (ou prêt PAS)

Le prêt PAS est attribué sous conditions de ressources. Il sert à financer l’intégralité du bien immobilier ainsi que plusieurs frais connexes. Ce prêt d’aide ouvre aussi droit à l’aide personnalisée au logement (APL) et permet de profiter de frais réduits.

Le prêt conventionné (ou prêt PC)

Accordé sans conditions de revenus, le prêt PC donne droit aux APL et permet le financement de la totalité du logement.

Le prêt à taux zéro plus (ou prêt PTZ+)

Destiné aux primo-accédants (premier achat d’un bien immobilier), le prêt PTZ+ concerne l’acquisition de biens immobiliers neufs (mais aussi ancien dans certains cas). Sous conditions, il intervient en tant que prêt complémentaire au financement.

Le prêt d’épargne logement (ou PEL)

Le PEL est un produit d’épargne pouvant servir à l’achat d’une résidence principale. Il nécessite l’ouverture d’un Plan d’Epargne Logement ou d’un Compte Epargne Logement (sous conditions).

Le prêt action logement

Ce prêt d’aide s’adresse exclusivement aux salariés. Mis en place par l’employeur, il vise à financer une partie du coût d’achat de la résidence principale.

Prêt immobiliers : les caractéristiques financières

Le prêt immobilier à taux fixe

L’emprunteur sait exactement la mensualité de son crédit car les taux d’intérêts sont fixés dès le départ et ne peuvent évoluer.

Le prêt immobilier à taux révisable

A l’inverse du taux fixe, le taux révisable signifie que le calcul des intérêts peut évoluer au cours de la durée de remboursement selon un indice de référence. Des éléments de protection destinés aux emprunteurs sont élaborés pour ne pas que ces taux s’envolent et ne pas générer une dette incontrôlable.

Le prêt immobilier cautionné

Ce produit offre la possibilité à l’emprunteur de passer par un organisme de cautionnement pour la garantie du prêt immobilier.

Le prêt immobilier lissé (ou à paliers de remboursements)

L’objectif est que l’emprunteur ait une certaine stabilité dans le remboursement de ses mensualités d’où un aménagement possible des remboursements en fonction des différents prêts souscrits.

Le prêt immobilier modulable

L’emprunteur a l’opportunité de décider une hausse ou une diminution des mensualités dans la limite de plafonds inscrite dans le contrat.

En savoir plus :

Articles en relation