Le livret de développement durable solidaire (LDDS)

LDDS

Le livret de développement durable solidaire, ou LDDS, est un livre d’épargne réglementé, dont le taux et le plafond sont fixés par l’état. Il offre une rémunération faible mais garantie, et échappe à toute fiscalité.

La définition du LDDS

Le livret de développement durable solidaire est le nouveau nom de l’ancien Livret de Développement Durable (LDD), dont il a repris les principales caractéristiques. L’argent collecté par ce livret est utilisé pour financer des prêts permettant de réaliser des travaux d’économie dans les logements.

Le livret de développement durable solidaire peut être souscrit dans n’importe quelle banque : il faut pour cela être majeur et fiscalement domicilié en France. Une personne ne peut ouvrir qu’un seul livret (mais elle peut cumuler un LDDS et un livret A). Le plafond est fixé à douze mille euros, et l’encours d’un LDDS ne peut dépasser cette somme que par cumul des intérêts.

Le taux de ce livret d’épargne est fixé tous les six mois et identique à celui du livret A. Il est actuellement de 0,75 %. Les intérêts sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux : il s’adit donc d’un taux net. Les intérêts sont calculés par quinzaine, comme ceux du livret A, ce qui fait qu’il est plus intéressant de déposer en fin de quinzaine (le 15 ou le 30 ou 31) et de retirer en début de quinzaine (le 1er ou le 16).

Le livret de développement durable solidaire, un outil idéal pour une épargne de précaution

Le principal intérêt du LDDS, outre sa défiscalisation, est sa totale souplesse : il est possible de retirer de l’argent à tout moment, sous réserve de laisser un montant minimum (variable suivant les banques, mais fixé généralement à quinze euros). L’argent placé sur un livret de développement durable solidaire est ainsi presque aussi accessible que celui d’un compte courant (il suffit de faire un retrait ou un virement interne pour en disposer), tout en rapportant.

La rémunération de cette épargne est certes faible, mais cette grande souplesse fait du LDDS (comme du livret A) un instrument idéal pour placer une épargne de précaution (une somme mise de côté pour faire face à un éventuel imprévu) ou mettre de côté l’argent pour une dépense prévue à relativement brève échéance (par exemple un achat planifié, ou les prochaines vacances).

N’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels pour y trouver celui qui saura vous aider et vous conseiller dans votre stratégie patrimoniale !

Pour en savoir plus :

Articles en relation